VARKALA  état du Kérala
 
5055 km

le 9 janvier
C'est reparti avec le délire des prix des rickshaws, je préfère y aller à pied, 1h30 de marche pour atteindre la plage aprés avoir laissé le village de Verkala, j'ai l'impression que mon sac à dos pèse trés lourd, et mon pied toujours aussi douloureux. 

.
 Varkala plage est perché sur une falaise suplombant la mer, sur la Côte de Malabar.
Il fait trés beau .
La falaise a été aménagé pour accueillir les touristes étrangers.

J'aime et je déteste, j'me parceque la plage est splendide, parcequ'il il n'y pas de voitures, pas de touc touc , le calme, no-stress et que j'ai besoin de repos

je n'aime pas son air de vacances à la plage, avec des hôtels et des restos partout et souvent luxueux, ici tout est plus cher, j'ai tout de même trouvé un hôtel sympa et pas cher.
Pour manger pas de vendeurs de rue, ce sera régime bananes


je n'ai pas l'impression d'être en Inde et je comprends que les gens qui m'entourent sont arrivés directement en avion de l'Europe, des Usa, d'Asie pour passer des vacances au soleil dans un luxe qu'ils ne pourraient pas se payer chez eux, malgré tout ça l'ambiance est sympa .
Cures ayurvédiques, massages enfin ... pas pour moi 
Un dentiste vous refait vos couronnes dentaires, implants, jsuis allée voir super travail, cabinet de luxe

Ici, il n'y a RIEN à faire, sauf admirer la mer qui s'étale à perte de vue. Et profiter de l'eau presque tiède, du soleil , s'allonger sur le sable et se reposer
je vais en profiter pendant 2 jours

Pour accéder à la plage il faut descendre une centaine de marches

je me dis qu'en marchant un peu je vais peut être découvrir quelque chose de sympa, une plage déserte, un village de pécheurs
pas facile de marcher le long de cette côte, il faut contourner des pointes rocheuses et éviter de se faire rabattre par les vagues.
Le village de pêcheurs est à 3 km, je ne m'y attarde pas trop et vais buller sur une petite ance totalement déserte.

l'eau est à 34° un régal, les vagues en rouleaux , j'adore !
je plonge,saute dans les vagues, mais au bout d'une demi-heure je suis un peu groguie,  les chocs de retour sont assez violents pour peu qu'on loupe le creux de la vague, mais c'est tellement drôle, je garde de loin un oeil sur mes habits car j'ai mes papiers et mon argent, la plage est déserte.
Un chien monte la garde il restera à coté de moi immobile pendant 3h.
je me mets en tête de le récompenser en tentant de pêcher quelques moules, pas bien difficile il suffit de rester sous l'eau le plus longtemps possible , puis descendre doucement le long de la roche et garder une distance suffisante pour ne pas s'y frotter, j'essaye de maintenir la distance avec les pieds mais c'est trop douloureux, au bout de la 4 ème plongée je réussis à en arracher un bon kg , sans trop me taillader.
 il est content le toutou et moi aussi  quel festin . J'ai fait le plein d'iode et de proteines

Les vagues faiblissent, j'en profite pour retourner à l'eau avant que la nuit tombe, alors que je nage à 20m du bord je vois une grosse nageoire qui sort de l'eau 
je me fais un remake  des "dents de la mer" je regagne la plage rapidement, beaucoup trop vite
  car je réalise que ce sont des dauphins, je les vois plonger remonter je perçois leurs dos ronds, j'ai envie de nager avec eux mais ils sont à 50 m du bord,  seule je ne peux pas laisser mes affaires aussi longtemps sans surveillance , je n'ai pas trop de regrets car ils s'éloignent vite
 








Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement