En VrAc 
Les chiffres
60j de voyage
Prix du billet 430 €  Paris Delhi /Dehli Paris
transport, hôtel, nourriture, boissons 550 €
visa +frais 65 €
médicaments 3 € 



Mon compagnon de route

 
 






 


Souvenirs 
je ne me souviens plus de la route ni du jour je sais que c'était dans un bus où je n'allais pas trés loin pas plus de 4h de trajet, elle m'a fait signe de m'assoir à côté d'elle, il n'y avait pas de place mais elle s'est serrée contre l'homme qui semblait être son fils,

 Pas facile de lui donner un âge, j'ai pensé 80 ans mais elle en avait peut être 10 ou 15 de moins, elle avait un petit corps frêle qui flottait dans un haut de sari d'habitude si moulant, son sari était jaune, sa peau brune et trés ridée, une expression de malice dans les yeux.
Elle ne devait pas mesurer plus d'1,50m, elle commença à me parler tout de suite en me regardant bien droit dans les yeux, moi je l'écoutais à demi- souriante, comme elle voyait que je ne parlais elle prenait à témoin son compagnon puis recommençait à parler

J'attendais qu'une question vienne pour lui dire que je ne parlais pas Hindi, à quoi aurait-il servi de lui parler en anglais? alors, j'ai choisi le français.

- oui, je voyage seule, non je n'ai pas peur , oui je vais bien, mais oui j'ai des enfants, non non pas de mari. Et toi ça va?
Autour de nous les gens écoutaient surpris


Elle touchait mon tatouage et me montrait les siens, des mots Hindi, religieux sans doute, ici tout est croyance spiritualité
 je n'osais pas toucher.

elle insistait pour savoir ce qu'était ce gecko qui grimpe à mon poignet et là j'ai dit "je ne parle pas Hindi", un peu comme un appel au secours car il ya des choses que je ne peux exprimer qu'avec des mots


Puis le ton est monté, je sens qu'elle est en colère et veut me faire comprendre ce qui est bon ou convenable de faire, je suis tellement absorbée par ces expressions le son de sa voix que je comprends tout
non je n'ai pas de bijoux, j'me ne rien avoir, je sais ici ce n'est pas possible oui je comprends ce n'est pas un signe de richesse et c'est incontournable,
je lui souris et je lui dis d'accord j'acheterai des bracelets sans valeur un jour ou de simples cotons à nouer autour du poignet


Puis brusquement c'est le silence, elle a pris mon bras et le serre contre elle, le jeune homme me fait un signe de la tête un peu comme des excuses
1O mn  plus tard elle se lève sans me regarder prète à descendre du bus, elle est sur le marche pieds, la porte s'ouvre, Elle se retourne , et me tend la main, je la saisie puis porte mes deux mains jointes à ma pointine et la salue, dans le bus on pourrait entendre une mouche voler, suivi d'un murmure quand le car redémarre, les gens me sourient, l'homme est toujours là ce n'était pas son fils.

Inde je t'me




Une affiche pas trés claire photographiée à Hampi, car elle ne rappelle pas les lois trés sévères en Inde sur l'usage et la pocession de supéfiants, La peine encourue peut aller jusqu'à 20 ans de prison quelqu'en soit la quantité, ce sont des lois abérantes, dans un pays où la culture du cannabis et du pavot est courante. A Ghazipur (pas loin de Benares)  grande usine d'opium.
Les paysans producteurs sont aussi consommateurs
J'ai croisé en Inde de nombreux touristes consommateurs mais pas de drogués
les paysannes hindous par soucis d'économie utilisent une boulette d'opium dans le lobe de l'oreille pour conserver l'odeur du parfum plus longtemps


Généralités en vrac

les hindous sont accueillants,  très accueillants au point d'être parfois pénibles

Bonjour d'où viens tu ? quel pays?   quel est ton nom, ton prénom? tu es marié  ? ou est ton mari ? tu as des enfants ? combien ? quel travail   etc .... 
le plus souvent c'est pays,nom et prénoms   mais c'est 500 fois par jour , bé oui il y a du monde  :o)

il m'est arrivée de signer avec les mains sourde/muette ça passait bien je n'ai aucun remord car lorsque c'est un groupe de 20 personnes vous avez droit aux mmes questions avec chaque personne, quand je croisais des elèves avec les enseignants, là c'était carrément l'encouragement du prof et la horde qui me prenait d'assaut 

Avec l'habitude on se défait très bien de tout cela 

Les hindous sont honnêtes, ils ne volent pas (mais rester vigilant dans les lieux touristiques reste de mise) je me sentais juste plus en confiance ici que partout ailleurs
dans les arrêts sur les longs trajets de bus j'ai toujours laissé une écharpe, une veste, ou bien un sac sur mon siège pour réserver ma place et jamais eu de problèmes
mme chose dans la foule des gares, pour aller aux toilettes on peut confier son sac  à son voisin sans soucis  (il faut dire que quand on le confie à une personne c'est 50 paires d'yeux qui surveillent au minimum)

Par contre les commerçants n'ont aucun scrupules à vous arnaquer et comme partout ailleurs le marchandage est là pour approcher le bon prix 
on a voulu me vendre une carte de l'Inde 250 rps je l'ai finalement payé  15 rps
Bien sûr cela ne s'applique pas qu'aux étrangers il ne faut pas désespérer d'avoir le juste prix , faut juste avoir le temps, et accepter de partir sans rien.

ex avec un bijoutier qui me vend une chaine plaquée pour de l'argent pur, comme j'ai des doutes je lui rappelle que pour son karma le vol n'est pas une bonne chose 
bé :o))   ça marche !

Les hindous ne respectent pas votre territoire, c'est chacun pour soi  j'ai du user quelque fois de mes coudes pointus, toujours avec le sourire, sans agressivité , calquer mon comportement sur le leur (si vous voyagez dans les mêmes conditions de moi) est indispensable, zénitude mais fermeté , malgré ce désordre apparent il n'y a jamais de disputes.
Les hindous sont très conciliants, ils ne cherchent pas l'affrontement.

par exemple dans le train couchette, chacun allume la lumière quand ça lui chante, moi ça me réveille mais pas eux
gueuler à 2h du mat dans un téléphone rien de plus normal, tout le monde accepte.

Cracher dans la rue est normal, mais ils se lavent les mains aux nombreux points d'eau ainsi que les dents (dans la rue, dans le train)
le matin ceux qui dorment dans la rue font la queue brosse à dent et peigne à la main
les hindous sont tès propres , vêtements et corps  impécable.

Ne pas utiliser de papier WC fait que les toilettes publics sont propres, on utilise un jet d'eau une bassine d'eau et sa main gauche.

J'ai souvent vu des hommes dans la rue le matin au lever du jour se laver à l'eau glaciale, une petite serviette autour des hanches et se savonner énergiquement des pieds aux cheveux
ils versent ensuite une bassine pour le rinçage, essore la serviette sur eux et en un tour de passe passe  se retrouve en slip, finissent par se sêcher et s'enduisent les cheveux d'huile de coco (dans le Kerala)

Les hindous adorent les animaux  , ils nourrissent les chiens (les chiens ne sont pas domestiques, ils sont libres) les vaches, les chêvres

les hindous sont très croyants et c'est mme rien de le dire  tout est dévotion, je leur faisais beaucoup de peine quand en répondant à leurs questions je leur disais que je n'avais pas de Dieu, ensuite j'ai modifié en disant que mère Térésa et Gandhi guidaient mes pas, ils en étaient très heureux (moi aussi)

Mon tatouage de jecko au poignet droit intiguait, on m'a souvent demandé si j'étais initiée à lakshmi (femme du dieu  Vishnou) déesse de l'abondance et de la beauté (la déesse est representée sur les statues des temples avec un lézard, parfois un serpent sur le poignet )
Dans la rue il m'arrivait qu'une femme me touche le bras, juste en passant. 


 
un regret un APN vraiment pas génial Pentax optioZ10  qui ne m'a pas permis de faire de la photo mais pratique car j'ai pu le préter à des petites mains et ce fut un réel plaisir 



les 3 mots que j'utilisais  le plus souvent en Indi

Namasté aussi bien pour aurevoir que bonjour

 Dhaneyabat  ou Sokria  > merci

Atcha-atcha >ça va, c'est tout bon



 

Indian Railways  (chemin de fer ) + de 63 140 km de ligne 5 milliards de passagers par an


--Mais tu n'es pas allée à Agra  voir le Taj Mahal ?

NON !

et je ne regrette rien , j'ai juste pas eu envie de cautionner les 15 € tarif de la visite et marcher en file (quoique qu'indienne) pour faire la visite
de plus l'histoire du Taj Mahal  ressemble pas à mes histoires de princes charmants

Shah Jahan la quarantaine bien sonné, Sultan Moghol tombe éperduement amoureux d'une gamine de 15 ans (fille d'un noble)

ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants


il  lui colle 13 gamins  à la suite  (preuve de virilité sans doute) et au 14ème elle meurt en couche  elle n'avait pas 30 ans

Fou de douleur et inconsolable  il entame la construction d'un fabuleux tombeaux leTaj Mahal visible de son palais


La construction dura une vingtaine d’années et nécessita le travail de 20 000 personnes
Plus de 1 000 éléphants, buffles et chameaux furent employés pour transporter les divers matériaux.

  Le marbre blanc a été extrait du Rajasthan, le Jaspe vient du Penjab, le Jade a été rapporté de Chine, le corail de la Mer Rouge, la malachite et la turquoise du Tibet, l’agathe du Yemen, le cristal de roche de l’Himalaya, le lapis lazuli du Sri Lanka... 28 types de pierres précieuses et semi-précieuses ont été utilisées.

L'histoire ne dit pas si dans son royaume le peuple vivait décement...

CUISINE

   -1- Le plat national le Thali , beaucoup de sauces qui mettent le feu, pour les grosses faim car à volonté, accompagné de riz et de chapati
   -2- je préfere le dahl  (lentilles corail  avec  cumin et de curcuma) pour moi un délice
   -3- bégnets divers et samoussas  végétariens et très épicés


-3-  le Tchai massala ( thé noir + lait + épices cardamone gingembre) mais bien trop sucré, le tchai est parfois servi dans des tasses en terre cuite que l'on brise après usage




Le système scolaire est quasi équivalent au système français
-
primaire, secondaire de base et superieur, bachelor 4 ans équivalent de la licence, Master en 2ans, doctorat de 2 à 4 ans

l'école est gratuite et obligatoire jusqu'à 14ans, mais cette loi n'est pas appliquée par manque de moyens selon les états
A l'école publique c'est journée continue soit le matin soit l'après midi parfois le soir pour les enfants qui travaillent

Nombreuses sont les écoles privées payantes (chrétiennes, musulmanes) enseignement en anglais

 

Les castes
Il existe quatre grandes castes en Inde (déterminées par la naissance - hérédité)

les kshatriyas : roi, princes

les brâhmanes : prêtres, enseignants, lettrés 

les vaisyas : artisans, commerçants, agriculteurs et éleveurs 

les sudras : serviteurs

Les intouchables sont "hors castes". Considérés comme impurs (ne pas toucher/ne pas être touché), ils sont soumis à de nombreuses discriminations et humiliations  contact interdit avec l'eau et la nourriture des autres castes


 







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement