Jaipur   
 le
fort d'Amber
capitale de l'état du Rajasthan 2.711.758 ha à 260km de Delhi


 
 

le 11/12/2010
 

Arrivée à Amber après 8h de voyage bien secoué, le bus ne va pas plus loin pour éviter le trafic de la ville, nous sommes attendus par un chauffeur de Rikshaw  qui se prénomme Raja
 
Raja tête sympa, se présente en nous montrant un carnet où des touristes du quatre coin du monde vantent son accueil, son professionnalisme
Je n'aime pas ce genre de pratique mais Cécile 25 ans est séduite par le côté joueur et comédien du personnage ,
 Le prix de sa course est compris dans le tarif du bus.
 
Nous parcourons les 5km qui nous séparent de Jaipur en faisant les fous, encourageant Raja dans sa conduite folle, il se faufile partout double tout le monde criant  "oulala allez allez speedy Gonzales"
 
Puis nous propose une soirée dans sa famille car nous sommes " très sympathiques"
Il me demande si je vais bien car je suis moins  enthousiaste que mes 2 jeunes compagnons de route
j'ai toujours un peu de mal avec ces attitudes très démonstratives que je trouve suspectes
 
Raja nous amène dans un hôtel où il est accueilli en seigneur
Il n'arrête pas de faire le kakou dans sa belle chemise noire
Nous avons à peine le temps de poser les sacs à dos que nous voila partis pour la soirée "hindou" (immersion :o) , Raja sait s'y prendre  ...)
En chemin Raja demande à Jérôme d'acheter du whisky et des bières
Il propose à Jérôme de la grass , Cécile est ok pour quelques grammes.
 
Nous visitons le quartier de Raja où tout le monde semble avoir un lien de parenté avec lui.
Présentation des petits neveux et me voila installée sur un lit en guise de fauteuil pendant
qu'ils partent fumer et boire, génial je peux écouter brailler une télé.
 
Le froid est tombée et je me demande ce que je fais dans cette maison ou apparemment ma présence 
a été imposée à de soit disant cousins qui me regardent du coin de l'oeil.
 
je reviens sur mes pas, la nuit est noire, je vois au loin les lueurs d'un feu
Un groupe d'ados se réchauffent en brûlant des cagettes je reste avec eux.
 
Cécile et Jérôme réapparaissent, il me tarde de retourner à l'hôtel, le froid est tombé pas plus de 10° 
De ma chambre j'entends des chants de femmes harmonieux qui me bercent et finissent par m'endormir (mariage, immense fête, le lendemain je  verrai mes premiers éléphants superbement peints et quelques limousines )
 
Le 12/12
 
je me lève tôt et après un douche froide, j'avais oublié d'allumer le chauffe-eau, je pars en exploration à la recherche du pti' dèj  je trouve des bananes et des biscuits au cumin  
je fais le tour d'un marché de frippes et regagne l'hôtel 
 
Raja est là et propose de nous faire visiter Jaipur , je n'aime pas ce genre de plan et insiste pour en connaitre le prix 
Cécile me demande d'arrêter de poser desquestions, je risque de vexer Raja qui, de bonne humeur chantonne et m'adresse un "friendly" 
Je lui souris, excellent comédien.
 
Notre chauffeur préféré nous amène faire le tour des plus beaux édifices de Jaipur.
 
Visite finalement assez sympa qui se termine dans un magasin de soierie et  cachemire bèn voyons!
Les
 prix ne sont pas marchandables et même très chers, Raja aura sa commission.
 
La ville est bruyante, le autoRickshaws  font un bruit  assourdissant avec leurs klaxons
la voie est partagée par les voitures les pouss -pouss, les autorcikshaws les bus, camions, charettes,  chiens,  éléphants de parade, vaches et bien sur la foule  ;o]
 
Raja nous invite à l'anniversaire de sa soeur, je décline son offre, Cécile et Jerôme acceptent et reviendront déçus, l'impression disent ils d'avoir servi d'attraction
Cécile est malade et accuse le gâteau servi avec des mains sales par les gamins. hi hi !
Une soirée seule bien appréciable où je me balade à la tombée de la nuit grignotant samosas aux légumes et beignets épicés
 
le 13/12
 
La forteresse d'Amber est sublime, immense
journée de marche que du beau , le palais est  splendide,  des salles partout et le tout en marbre, classé UNESCO me précise un guardien.
j'arrive au fort par  un chemin caillouteux et pavé , au retour une dizaine de singes m'accompagnent ils ne font pas attention à moi
leurs quenottes sont impressionnantes


.
Je retourne dans le village pour manger un plat de pates frites, retrouver C et J et notre chauffeur
 Retour à l'hotel où j'obtiens enfin le prix de Raja je discute fermement et Jerôme prend la suite des négociations.

Cécile pleure, elle croyait s'être fait un ami, on obtient finalement un prix presque correct.


Je passerai le reste de la soirée avec Raja qui m'explique la meilleure façon de prendre le train dans une attitudeenfin plus sereine.


Nos routes vont se séparer le lendemain j'en suis bien heureuse


 







Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement