KANYAKUMARI (cap Comorin) Etat du Tamil nadu
j'ai eu envie d'aller jusqu'au bout de l'Inde, là où se mêlent les eaux de l'Océan indien, du Golfe du Bengale et de la Mer d'Oman
pour les Hindous la ville a une grande signification spirirtuelle elle est dédiée à Devy Kanya un des incarnation de Parvati (femme de Shiva)
Les pèlerins y arrivent en grand nombre.
 
 
5185 km
le 11/01 déja un mois de voyage

Je quitte Varkala  plage avant que le jour se lève, la cliff est déserte je n'entends que le bruit des vagues et quelques rares aboiements de chiens reveillés à mon passage.
Je me suis imaginée sauter dans le premier bus au lever du jour , mais j'ai mal evalué le chemin qu'il me reste à faire
pour rejoindre la gare routière
Pas loin de 2h de marche, le sac commence à peser, et tout ça pour avoir des renseignements trés évasifs sur un éventuel bus.  :o)
Je décide de prendre le train, qui ne passera que dans 3h

Je ressors de la gare pour m'aérer et là un touriste italien m'interpelle.  Ou vas tu?  

je lui dis que je vais à Kanya, lui va vers le nord à l'opposé mais en 5 mn change son parcours et m'annonce qu'ici où là n'a pas grande importance et qu'il serait ravi de m'accompagner un bout de chemin , nous voila donc comme de vieux potes dans le train partageant samosas et bananes.

D'un commun accord nous adoptons l'espagnol pour communiquer, je suis bavarde mais Oliviero me bat de pas mal de longueurs, il est ravi de ma compagnie
perso j'ai un peu de mal avec son sens de l'incruste mais je m'adapte, et je dois avouer qu'il est adorable et à mes petits soins.

Non, non merci Oliviero je vais me masser les pieds toute seule, profites en pour dormir ...
Tu veux un samosas, un tchai, non Oliviero, tu peux dormir je ne manque de rien.

Arrivée à Kanya vers 13 h j'ai tout de suite le coup de foudre pour l'achitecture de cette petite ville, le quartier du port est splendide, nous y trouverons notre hôtel.


lien vers mes photos








Voyager avec Oliviero est facile il n'a cesse de me dire "on fait ce que tu veux on va où tu veux" 
Il a une voix magnifique et chante sans aucune gène, c'est déroutant mais pas désagréble.

Balade nonchalente dans la ville, rencontres (pour ça on peut lui faire confiance), Premier jour bien sympatique.

Le deuxième jour c'est un peu plus dur car il me suit plus prèt que mon ombre et vient de m'annoncer qu'il suivra ma route au moins jusqu'à Madurai, c'est ce "au moins" qui m'inquiète un peu
scéance chez le barbier, puis rando dans la campagne, 20 km au programme rien ne le décourage.











Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement